Un semestre à l’étranger grâce au programme ERASMUS

hochschule offenburg

En septembre 2013, l’ECAM Strasbourg Europe a envoyé ses premiers étudiants à l’étranger dans le cadre du programme d’échange ERASMUS (European Action Scheme for the Mobility of University Students).

Deux étudiants sont partis pour 6 mois à la Hochschule d’Offenburg dans le Baden-Württemberg afin de perfectionner leur allemand.

Nos étudiants leurs posent des questions :

Qu’est-ce qui vous a motivé à aller étudier en Allemagne ?

« Les langues sont très importantes de nos jours. Nous sommes dans une région frontalière et il serait dommage de ne pas profiter de cette proximité. Regardez simplement dans les journaux, l’Allemagne exprime un besoin de plus de 200 000 ingénieurs et techniciens qualifiés. Même en France, les entreprises ont besoin d’ingénieurs pouvant parler plusieurs langues. Les perspectives d’avenir à l’étranger sont grandes et souvent bien récompensées. »

Est-ce que le niveau de langue acquis à l’école suffit pour effectuer un ERASMUS ?

« A l’aide du stage à l’étranger que nous avions tous deux effectué en Allemagne, notre niveau avait augmenté assez pour tenir une conversation et mieux comprendre ce que l’on nous dit. Malgré tout, il est quand même difficile d’être bilingue en trois mois. C’est pourquoi nous avons encore du mal à comprendre certains professeurs, qui parlent parfois assez vite. Mais avec un brin de motivation et de persévérance, cela devient plus facile. Je pense que si l’ERASMUS se passe plutôt bien pour nous, qui n’avions pas un niveau excellent en allemand. Cela serait aussi faisable dans un pays anglophone. »

Est-ce difficile de s’intégrer dans une école à l’étranger?

« Il faut se dire que l’on est pas le seul à être dans cette situation. Il y avait avec nous, lors de la rentrée, d’autres étudiants venant des quatre coins du monde. Nous étions alors avec d’autres personnes dans la même situation. Cela crée des liens et nous fait beaucoup parler anglais. Avec les allemands, le contact est facile, car ils sont ouverts et n’ont pas peur d’entendre notre allemand « francisé ». »

Avez-vous eu le droit à des aides pour financer votre séjour ?

« Etant donné que notre école se situe en Alsace, nous avons eu droit à la bourse BOUSSOLE à hauteur de 40€ par semaine afin de financer notre mobilité (en voiture par exemple). L’autre bourse que nous avons perçu est la bourse ERASMUS d’environ 900€.»

Il est vrai qu’il est difficile d’apprendre une langue, mais le plus dur, c’est de se lancer !

Billet tagué , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>